Robert Moses et John Lewis : bâtisseurs de l’Amérique

10 Fév

Entre ombres et lumières…

Deux bandes dessinées publiées récemment, évoquent des personnalités américaines ayant contribué à faire entrer les Etats-Unis dans la modernité.

Robert Moses, le maître caché de New-York, de Pierre Christin et Olivier Balez évoque la vie de Robert Moses, le baron Haussman de la ville de New-York. Des années 20 jusqu’aux années 70, cet homme issu d’une famille juive originaire d’Allemagne, a transformé profondément le visage de Big Apple, en construisant des ponts, des routes, des équipements dévolus aux loisirs ou des milliers de logements. Idéaliste, soucieux de faire entrer New York dans la modernité, Moses avait néanmoins un goût prononcé pour le pouvoir et exprimait un certain mépris pour les plus démunis. La modernisation de la ville devait passer par la destruction des quartiers populaires. Ayant engagé des projets urbains démentiels dans les années 60, il trouva une opposition ferme en la personne de Jane Jacobs… Une biographie dessinée captivante, toute en couleurs rétros, qui nous fait  découvrir une ville dynamique, qui ne cesse de se réinventer.

Avec Wake Up America de John Lewis, Andrew Aydin et Nate Powell, c’est un bâtisseur d’un autre genre, dont il s’agit ici.  Dans un noir et blanc élégant et dynamique, ce récit évoque le combat pour les droits civiques mené dans les années 50 et 60, par John Lewis, dernière figure des Big Six, les 6 grands meneurs de cette quête pour l’égalité entre noirs et blancs. Autobiographique, ce récit prévu en 3 tomes, est une des plus belles pages de l’histoire des Etats-Unis. Indispensable !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :