James Joyce, l’homme de Dublin d’Alfonso Zapico

3 Sep

james

Le titre de ce roman graphique fait écho à un recueil de nouvelles intitulé Les Gens de Dublin (1914), une oeuvre emblématique de James Joyce, où l’auteur porte un regard ironique, voire féroce sur une galerie de personnages prisonniers d’une société conformiste, celle de Dublin à la fin du 19e siècle.

En quelques 240 pages (don’t be afraid !), l’auteur espagnol Alfonso Zapico nous relate par le détail et sur le même ton que Joyce, la vie tumultueuse et pas toujours glorieuse de cette figure majeure de la littérature irlandaise. Bien qu’ayant passé  la majeure partie de sa vie en exil, entre Trieste, Paris et Zurich, son œuvre demeure largement ancrée à Dublin.

Bien documenté et attrayant, cet album constitue une bonne introduction pour (re)découvrir les oeuvres de James Joyce. En postface, vous pourrez lire le texte d’une conférence donnée en 1922 par l’écrivain et essayiste Valery Larbaud (1881-1957), sur les écrits de l’auteur irlandais.

A découvrir chez Futuropolis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :