La colère de Fantômas de Bocquet et Rocheleau

28 Août

LA-COL~1Pour toute une génération dont je fais partie,  lorsque l’on évoque le nom de Fantômas,  on l’imagine immédiatement  sous les traits d’un méchant d’opérette, portant un masque de latex bleu (un peu sado-maso, en y repensant…).

Et qui lâche un rire sardonique (sans que son masque bouge d’un millimètre) quand il réussit à s’échapper à l’aide de sa citroën DS volante (!)  de ses ennemis jurés : le commissaire Juve, alias Louis de Funès, et le journaliste Fandor, joué par Jean Marais (qui interprétait  également Fantômas pour la petite histoire).

Mais c’est un peu vite oublier que ce personnage, créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, est le héros d’un roman-feuilleton extrêmement populaire. 32 romans en tout, qui ont fait frissonner la France entière et ont même bénéficié de la reconnaissance des plus grands artistes.

C’est donc un retour aux sources qu’a décidé d’entreprendre le scénariste Olivier Bocquet : sous sa plume, Fantômas retrouve son statut de méchant diabolique, véritable génie du crime implacable et insaisissable. Et qui enflamme les passions… oui, ce n’est plus un secret, les femmes aiment les mauvais garçons.

On le croit mort, pendu sur la place publique, après un dernier « Je me vengerai » (le pendant français du I’ll be back).

Mais que nenni le revoilà qui resurgit, quelques temps plus tard, plus  machiavélique que jamais.

Un album nerveux, tant au niveau du récit que du graphisme, par deux nouveaux venus dans le monde de la bande dessinée. Alors plongez vous dans le Paris du début du XXe siècle, et (re)découvrez le premier super-vilain de l’histoire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :