L’oeil de la nuit de Vanoli

25 Jan

Assis au bout d’un ponton en bois situé au bord d’un lac, un père et son fils s’interrogent sur la contrée inconnue située de l’autre côté du rivage. Une contrée où se dressent des montagnes élevées, et où personne ne s’est rendu. Cette discussion va bouleverser le père et l’amener à vouloir s’embarquer seul vers cet inconnu, comme pour échapper à un mal-être diffus. Mais son fils décide de le suivre. Le voyage va prendre un cours dramatique, lorsque l’enfant sera aspiré par un nuage de traits acérés. Dans quel monde se sont-ils égarés?

Vanoli nous entraîne à nouveau dans un récit étrange et métaphysique, peuplé de créatures sorties de différentes mythologies.  Un voyage initiatique, où un père et un fils devront affronter leurs peurs pour mieux se retrouver . Un album au trait expressionniste qui ne livre pas toutes ses clefs, mais qui nous poursuit encore quelque temps, une fois la lecture achevée.

Un géant de bois évoquant le Golem ou le Cyclope de l’Odyssée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :