La Guerre d’Alan d’Emmanuel Guibert : Prix ACBD 2012

17 Déc

Un travail de mémoire récompensé

Depuis 1984, l’ Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) décerne un Grand Prix de la Critique pour  » soutenir et mettre en valeur, dans un esprit de découverte, un livre de bande dessinée, publié en langue française, à forte exigence narrative et graphique, marquant par sa puissance, son originalité, la nouveauté de son propos ou des moyens que l’auteur y déploie ».

Après l’avoir attribué en 2011 à Polina de Bastien Vivès (Casterman/KSTR), l’ACBD a choisi cette année l’album La Guerre d’Alan. D’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope. Prix largement mérité pour un auteur de talent, qui demeure néanmoins méconnu du grand public. Réédité chez l’Association (à l’origine 3 albums édités de 2000 à 2008), cet album relate les souvenirs d’ Alan Ingram Cope, parti combattre sur le sol européen au début de l’année 1945. Un récit sobre servi par un dessin épuré, à (re)découvrir, tout comme Le Photographe, un reportage mené en Afghanistan au sein d’une équipe de Médecins sans Frontière dans les années 80, mêlant dessins et photographies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :