Le Chant de mon père de Keum Suk Gendry-Kim

9 Mar

Chronique du Pays du matin calme.

Paris, 2010. A l’occasion de la visite de sa mère, Gusoon se remémore sa jeunesse passée en Corée du sud. Défilent alors les souvenirs d’une enfance heureuse passée dans un petit village rural situé au sud du pays, et ceux plus douloureux à Séoul, où ses parents ont décidé de s’installer pour fuir leur condition de paysans pauvres. Mais les rêves d’une vie meilleure à la capitale vont rapidement s’envoler. Escroqués par le frère cadet de sa mère, les parents de Gusoon  deviendront de simples vendeurs de rue, alors que  leurs enfants plus âgés abandonneront leurs études pour subvenir aux besoins des plus jeunes. A force de ténacité, Gusoon, la cadette, parviendra néanmoins à poursuivre des études et réaliser ses rêves…

Utilisant un dessin enfantin et l’encre de Chine pour évoquer la tradition, l’auteure nous offre un récit autobiographique, et un hommage tendre et poignant sur les membres de sa famille. Une mère aimante, prête à pardonner à des frères faibles ou abjects. Un père, qui s’adonnait au Pandori, un chant traditionnel coréen, et qui est devenu l’ombre de lui-même au fil des ans. En filigrane, Gendry-Kim évoque également certains évênements douloureux de l’ histoire récente de la Corée du sud, comme l’impitoyable répression militaire des manifestations étudiantes de Kwanju, survenue en mai 1980, mais également certaines traditions liées à la doctrine confucéenne…des traditions dont sont victimes les femmes.

Un manhwa édité chez Sarbacane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :