Atar Gull ou le destin d’un esclave modèle, de Fabien Nury (scénario) et Brüno (dessins)

8 Fév

L’homme au visage scarifié, qui se dresse telle une montagne, se nomme Atar Gull.

Premier tableau :

Fils du chef des Petits Namaquas, peuple vivant sur la côte africaine, Atar Gull a été capturé par ses ennemis, les Grands Namaquas. Vendu au capitaine Benoît, il est enchaîné avec d’autres congénères à bord du « Catherine »,’une frégate en partance pour les Antilles. Mais les eaux de l’Atlantique sont peu sûres. La frégate est bientôt attaquée par un navire pirate commandé par Brûlart, qui met la main sur cette cargaison humaine pour la revendre en Jamaïque.

Second tableau :

Vendu à Tom Will, un riche planteur, Atar Gull est désormais un esclave apprécié par son maître pour sa force physique et son dévouement. Atar Gull va bientôt avoir le statut enviable de domestique. Mais son apparente servilité cache un dessein bien sombre…

Situé quelque part dans la première moitié du 19ème siècle, ce récit fait non seulement le constat accablant de l’esclavage (conditions de transport épouvantables à bord des bateaux négriers et châtiments corporels dans les plantations), mais est également le récit d’une vengeance implacable. Un récit puissant et superbement illustré par Brüno ! Les ciels  rougeoyants de Autant en emporte le vent ne sont rien, comparés à ceux de notre illustrateur talentueux.

Après l’esclavage, les peuples africains allaient bientôt connaître les « bienfaits de la colonisation ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :