Tunisie : Haro sur le film Persépolis de Marjane Satrapi

18 Oct

Dimanche dernier, les Salafistes, fondamentalistes musulmans, s’ en sont pris violemment aux locaux de la chaîne de télévision Nessma et au domicile du directeur de la chaîne, après la diffusion de Persépolis.

En cause, une séquence représentant Allah avec une barbe, ce qui représenterait une atteinte à l’ Islam, puisque aucune image n’est sensée le représenter, tout comme le prophète Mahomet. La diffusion du film dans les salles de cinéma n’avait pourtant pas provoqué de levée de boucliers.

Le contexte est aujourd’ hui différent. Dimanche prochain, les électeurs tunisiens doivent se rendre aux urnes pour désigner les représentants de la future assemblée constituante, chargée de rédiger la future constitution. Bien placé pour remporter un grand nombre de sièges, le parti islamiste Ennadah (qui se prétend modéré)  a dénoncé ces actes de violence, mais  s’est montré « choqué » par la diffusion de ce film. Quoique victime, le directeur de la chaîne a du présenter ses excuses. Un comble !

La liberté d’expression est d’ores et déjà menacée, jetant une ombre sur le Printemps arabe.

Persépolis, un film et une bande dessinée empreints  d’humanisme, à (re)voir et à (re)lire !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :