Le Trop grand vide d’Alphonse Tabouret

27 Avr

 

« Au milieu d’une forêt tendre, dans une clairière de rien, un tout petit machin se réveille mais ne se souvient pas. Ni de ce qu’il fait là, ni de ce qu’il a dormi, ni de ce dont il a envie ».

Un bout de vie de ce tout petit machin, prénommé Alphonse Tabouret, à la recherche d’un hobby, d’un ami, d’un sens à sa vie.

Trop mignon !!!!!

Oui, je sais, ce n’est pas très constructif comme remarque, ni très professionnel… mais je vous défie de ne pas penser la même chose en ouvrant ce livre !

Les dessins à l’encre de chine de Jérôme d’Alviau paraissent minimalistes, mais sont en réalité très expressifs en décrivant toutes les palettes des émotions.

Avec en plus une réelle trouvaille graphique : les têtes des personnages qui s’expriment  sont dessinées devant les dialogues, têtes qui se modifient  selon leur humeur.

La scénariste Sybilline, plus connue jusqu’ici pour avoir écrit une bande dessinée érotique « Première fois » parue chez Delcourt, signe ici un véritable petit bijou de poésie et de philosophie. Un livre accessible à tous car les plus jeunes apprécieront les situations un peu absurdes et les rencontres avec les différentes bestioles.  Mais devant cette apparente naïveté se cache un message plus profond sur le sens de la vie, et oui, rien que ça !  Allez, une petite phrase au hasard : « Parce que le chagrin du vide de tout, il est difficile à consoler. Surtout quand y a personne. Et que ça, c’est ce qui manque le plus. Mais qu’on ne le sait pas vraiment. »

Une bande dessinée complètement à part, et c’est ça qui est bien !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :