Martha Washington de Frank Miller (scénario) et de Dave Gibbons (dessins)

15 Avr

Représentée sur la couverture, la jeune femme noire auréolée comme la statue de la liberté, n’est autre que Martha Washington. Un nom prédestiné ?

2009, les Etats-Unis sont en proie à la guerre civile. S ‘y affrontent l’armée régulière de la PAX, la Nation apache et le Renouveau aryen et bien d’autres factions. Martha, notre héroïne, va intégrer la PAX tout en souhaitant participer à l’entreprise de réunification du pays.

Née au début des années 1990, ce récit réedité en trois tomes chez Delcourt, est l’oeuvre de deux géants des comics, Frank Miller (Spawn, Sin City, 300…) et Dave Gibbons (Watchmen, 100 bullets…). N’ayant pris aucune ride… ou presque, ce classique évoque une Amérique désunie par des intérêts égoïstes et des thèmes comme la violence urbaine, la dégradation de l’environnement, les manipulations génétiques.

Une oeuvre foisonnante à découvrir ! D’ici la publication courant mai de la bibliographie consacrée à la bande dessinée américaine,  en vue de la manifestation Le 68 fait des bulles (6 au 10 juin 2011), vous découvrirez d’autres chroniques consacrées aux comics.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :