Les Monstres de Mayuko de Marie Caillou

7 sept

Mayuko, la jeune fille représentée sur la couverture, a un teint bien livide. Et pour cause! Après avoir lancé des boules de neige contre des statuettes en bois représentant des Yokai, des animaux fantastiques censés protéger les foyers, notre jeune sacrilège tombe malade le soir même. En proie à la fièvre, Mayuko va être entraînée par des yokai facétieux et quelque peu pervers dans un voyage oniririque et inquiétant. Nul ne peut se moquer impunément des Yokai…

Au delà de conte sur les terreurs enfantines, qui se réfère en partie aux aventures d’Alice au pays des merveilles et aux contes traditionnels japonais peuplés de croyances animistes, vous serez à la fois subjugués par la qualité des  illustrations inspirées des estampes japonaises et effrayés par la vision de monstres qui font penser à certains Kowai, les mangas d’horreur.

Malaise et angoisse assurés!

Une Réponse à “Les Monstres de Mayuko de Marie Caillou”

  1. se muscler rapidement septembre 29, 2012 à 5:06   #

    L’esthétique est sans nul doute le point fort de cet album d’images où le texte se trouve réduit à l’essentiel. La magnifique couverture est prometteuse et le lecteur, ou plutôt le spectateur, n’est pas déçu du voyage ! Le graphisme japonisant de Marie Caillou, à la fois naïf et enfantin, émerveille et n’est pas sans rappeler une œuvre de Miyazaki comme Le Voyage de Chihiro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: